Dimanche, des têtes et queues de requins zépines ou requins aiguillat à nez court (Squalus megalops) ont été observées au niveau du ponton de l’étang salé dans le lagon…

Comment interpréter ceci ?

Comme un geste de profond mépris pour l’environnement et les enfants qui se baignent à quelques mètres de là ?

Comme une provocation puisque depuis le 18 juillet, un arrêté préfectoral interdit les rejets en mer de déchets à moins de 4,7 km de la côte ?



A souligner, que les requins zépines sont des requins de fond, inoffensifs pour l’homme et qu’ils constituent généralement des prises accessoires.  Ils mesurent 50 à 75 cm et sont ovovivipares, c'est-à-dire que les œufs se développent à l’intérieur de l’organisme maternel pour donner les juvéniles : la photo ci-dessous montre un bébé requin qui porte encore son sac vitellin (réserves nutritives issues de l’œuf). Il est par ailleurs sur la liste rouge des espèces menacées de l’IUCN bien qu’il ne soit concerné par aucune mesure de protection.

Vie Océane