Peut être avez-vous des enfants, qui revenant de l’école, vous  disent malicieusement, les poissons ça n’existe pas ! Et vous voilà ébranlé dans vos convictions les plus profondes… Et de continuer sur cette lancée, ce ne sont pas des poissons mais des Actinoptéryigiens… Malaise, allez demander une tranche d’actinoptérygien chez le poissonnier… Il n’est pas certain que vous soyez servi…

Finalement, vous vous dites que c’est le premier du mois d’avril… Eh bien, non ce n’est pas un actinoptérygien d’Avril…

Il faudra bien s’y faire… Souvenons-nous qu’au XVIIIe siècle, tous les êtres vivants aquatiques et possédant des branchies étaient considérés comme des poissons tels certains amphibiens ou encore les têtards et même les baleines selon Buffon…

Que les façons de classer les êtres vivants évoluent avec les connaissances acquises, cela n’a rien d’étonnant…

Bon revenons à nos poissons ! Pour faire simple, on admet que les êtres vivants sont d’autant plus proches entre eux qu’ils partagent un grand nombre de caractères communs. Jusque là, tout va bien….

Ainsi, les vertébrés sont des animaux qui partagent le caractère « avoir une colonne vertébrale »… Il est alors logique de penser qu’ils ont un ancêtre commun qui est le premier à avoir acquis ce caractère au cours de l’évolution.

Parmi, les vertébrés un grand nombre ont une mâchoire, donnant le groupe des vertébrés à mâchoires ou Gnathostomes … Oui mais les lamproies sont des vertébrés sans mâchoires autrefois classés dans le groupe des poissons…  cependant les poissons que nous connaissons ont une mâchoire… Donc les lamproies, ne sont pas des poissons !

Parmi les vertébrés à mâchoires, il y a ceux qui possèdent un squelette osseux… donc ceux qui ont un squelette cartilagineux, c'est-à-dire les requins et les raies, de ce fait, se retrouvent séparés de ceux qui ont un squelette osseux…  Ce ne sont donc pas non plus des poissons…

raie

requin

Les raies et les requins sont des vertébrés à mâchoires mais à squelette cartilagineux, ce sont des Chondrichtyens.

Poursuivons, parmi les vertébrés osseux, certains ont des nageoires à rayons … ce sont nos fameux Actinoptérygiens… le poisson papillon qui nage dans les coraux, le thon qui chasse au large…

Thon

Poisson papillon

Et dans tout ça le cœlacanthe ?  Cet étrange animal qui vit dans des grottes profondes entre 80 et 100m de profondeur et dont on croyait l’espèce éteinte de puis plusieurs dizaines de millions d’années… Lui, il a des nageoires mais avec un seul os à la base comme les vertébrés à 4 membres (vous, moi, le pigeon, la grenouille, la tortue)… il est donc plus proche de ces derniers que des Actinoptérygiens…

Conclusion : les poissons sont dispersés parmi plusieurs branches… Ils n’ont pas d’ancêtre commun rien que pour eux… alors les systématiciens (ceux qui s’occupent de mettre de l’ordre dans le vivant en retrouvant l’histoire évolutive des êtres vivants) ne veulent pas entendre parler du groupe des poissons…

Allez, régalez-vous avec un actinoptérygien en chocolat…

Vie Océane

Classification phylogénétiqueLe groupe des poissons (tiret noir) est un groupe artificiel pour les scientifiques qui classent les êtres vivants sur la base de caractères communs.